La Résidence les Dunes a fêté ses 60 ans !

En 1957, Mme Conan, mère de l’actuel propriétaire, fit construire l’Hôtel Les Dunes. Elle y développe une offre d’hôtel-pension, ainsi qu’un commerce de boucherie.
Peu de constructions existent à cette période sur cette partie de la presqu’ile comme le montrent les photos ci-dessous.

En 1973, Monsieur Hugues Conan et son épouse Lydie, rachètent l’Hôtel. Ils feront au fil des années de nombreux travaux d’aménagements pour agrandir et moderniser l’établissement.

Mais ce qui va progressivement faire  la renommée de l’Hôtel Les Dunes c’est la cuisine et surtout la pâtisserie de Monsieur Conan.
En plus de l’hôtel-restaurant, où à l’époque les estivants viennent séjourner en pension complète, Monsieur et Madame Conan ont également repris l’exploitation du commerce alimentaire situé au rez de chaussée de hôtel. Bientôt « la boutique des dunes » comme l’appelle les estivants acquiert une nouvelle réputation.
Monsieur Conan fabrique tout lui même, il produit croissants, brioches, pains au chocolat, ainsi que de nombreuses pâtisseries, son domaine de prédilection. Tartes aux fraises, éclairs, mille-feuilles, choux chantilly, fars, gâteaux bretons, kouign-amann régalent les vacanciers. Côté salé, l’offre est tout aussi appétissante et réputée : quiches aux fruits de mer, pizze, gratins divers, coulibiac de saumon, coquille St Jacques, …

pâtisseries réalisées par M. Conan à l époque où le commerce était ouvert

Quant à Madame Conan, aidée d’une petite équipe de saisonniers, elle gère la partie clients de l’hôtel-restaurant et le service en boutique.
En 2000, l’Hôtel Les Dunes devient la Résidence Les Dunes à l’occasion de sa transformation. Les chambres de l’hôtel ont été modifiées pour créer studios et appartements mieux adaptés désormais aux nouvelles habitudes des vacanciers. Quelques chambres sont conservées en chambres d’hôtes. Le commerce sera lui fermé quelques années plus tard, laissant à Monsieur Conan plus de temps pour se consacrer à ses autres passions, le jardinage et la musique…