A propos

Mon histoire avec l'Ile-Tudy

Je suis Christel Conan, j’ai grandi entre l’Ile-Tudy et Quimper, au gré des saisons d’ouverture de l’Hôtel les Dunes, tenu à l’époque par mes parents, successeurs de ma grand-mère. Je garde de ces années une multitude de souvenirs…

Les étés « aux Dunes »

Ce sont tout d’abord des noms : Devaux, Achille, Villetet, Demeule, Feuillade, Schneider… ceux de clients fidèles qui séjournaient chaque été à l’hôtel. Au fil des années s’est aussi constitué au sein de cette clientèle un petit groupe d’enfants, puis d’adolescents, qui avaient plaisir à se retrouver tous les ans “aux Dunes”. Et comment oublier le club Mickey, les baignades avec rendez-vous au plongeoir, les parties de volley-ball, les soirées sur le port, les retraites aux flambeaux avec fanfare et majorettes, les feux d’artifices sur le Maracana…
Mais il y a aussi des souvenirs d’apprentissage : la cuisine et la pâtisserie avec Papa, le service de table, le ménage, la vente et la relation client avec Maman. Eh oui, parce-que les vacances d’été n’étaient pas, pour mon frère et moi, que des vacances.

Une expatriation professionnelle à Paris

De nature timide, à l’époque où l’on fait des choix de carrière, j’ai préféré fuir le secteur de l’hôtellerie-restauration. De plus, je lui en voulais de m’avoir volé tant d’heures de liberté et aussi d’attention de mes parents. C’est pourquoi mes débuts professionnels m’ont menée à Paris. J’ai découvert d’autres horizons comme le secteur du recyclage, des ressources humaines ou encore de la formation professionnelle. Plus de six années passées au sein de la prestigieuse école FERRANDI Paris, m’ont d’ailleurs replongée dans l’univers olfactif et gustatif de mon enfance et surtout ma culture familiale. Mais qu’importe ces années parisiennes, tous les étés j’avais besoin de ma grande dose de presqu’île bretonne pour me ressourcer.

Des prises de conscience successives

Ce projet de reprise d’activité s’inscrit également dans une série de prises de conscience. Mon passage dans le secteur du tri et du recyclage des emballages ménagers m’a profondément sensibilisée au respect de l’environnement et du cadre de vie. S’en sont suivies d’autres étapes. Aujourd’hui consommer responsable, favoriser les circuits courts, faire appel à l’économie circulaire, être attentive à la qualité du contenu de mon assiette sont des préoccupations quotidiennes. Ma démarche est aussi plus « existentielle » : prendre soin de moi, tant de mon esprit que de mon corps sont importants pour mon équilibre. Quel meilleur endroit que l’Ile-Tudy pour faire converger toutes ces convictions et aspirations, et surtout encourager chacun à être acteur du changement.

Un projet engagé dans le tourisme durable

Ainsi, j’ai naturellement choisi d’enclencher une transition vers le tourisme durable pour l’activité d’hébergement touristique du bâtiment. Les premières étapes sont simples : recycler tout ce qui peut l’être comme le mobilier, les accessoires, etc, privilégier l’économie circulaire pour les achats, supprimer les savonnettes et doses de gel douche individuelles, … J’ai aussi pour ambition de sensibiliser les locataires de la Résidence Les Dunes aux éco-gestes pour réduire les consommations d’eau et d’énergie. Et, pourquoi pas, les initier à quelques bonnes pratiques de transition écologique comme l’utilisation d’éponges lavables, de sacs à vrac, d’une gourde, ou encore la consommation de produits locaux.Voilà donc un sacré programme avec des étapes de mise en œuvre ralenties par les confinements successifs, et parfois par les doutes. Mais n’est-ce pas une belle aventure qui commence ? Suivez la Résidence les Dunes sur Instagram pour voir l’évolution du projet et partagez vos conseils si comme moi vous êtes investis dans une démarche responsable. Parce-que je suis convaincue qu’à plusieurs on va plus loin !