L’histoire de la Résidence Les Dunes

L’implantation de la famille Conan à
 l’Ile-Tudy

C’est lors d’un mariage à Combrit que Mélanie rencontre celui qui deviendra son époux, Pierre Conan. Originaire de Landudal, la famille de Pierre est venue s’installer à Combrit à la suite du mariage de Marie, une de ses soeurs, avec Yves Jaouen. Ce dernier a en effet développé à Combrit une salaison, pourvoyeuse d’emplois locaux. C’est là que besogne Pierre. Une fois mariée, Mélanie travaillera dans la boucherie ouverte par son beau-frère, sur la place de la cale à l’Ile-Tudy. Puis, en avril 1939, elle  loue le « Café de la marine » (aujourd’hui Bistrot de la Balise, et anciennement “Chez Pierrette”) pour l’exploiter.

En 1947, le propriétaire du café souhaite en reprendre l’exploitation. La famille Conan s’installe alors à Lesconil où elle tient une boucherie.

1956,
la construction « d’une grosse maison ».

Après le décès de son mari, Mélanie revient s’établir à l’Ile-Tudy. Elle achète ainsi en juillet 1956 une parcelle du lotissement dit Guimard, et y fait construire « une grosse maison ». Avec ses deux fils, elle ouvre, pendant l’été, une boucherie-charcuterie-rôtisserie. Elle propose également, à la vente, des légumes. Bientôt ils ouvrent un restaurant, puis louent des chambres. Ce sera la naissance de l’hôtel les Dunes.

Comme en témoignent les photos, peu de constructions ont alors été édifiées sur cette partie de la presqu’ile. Derrière l’hôtel, seules deux maisons existent à l’époque, offrant à l’établissement une vue pleine et entière sur la mer.

La cuisine réputée de Hugues

Mais ce qui va progressivement faire la renommée de l’Hôtel Les Dunes à l’Ile Tudy c’est la cuisine et surtout la pâtisserie de Hugues.
En plus de l’hôtel-restaurant, où les touristes séjournent en pension complète, Hugues et Lydie ont également repris l’exploitation du commerce alimentaire situé au rez de chaussée de hôtel. Bientôt « la boutique des dunes », comme l’appellent les estivants, acquiert une nouvelle réputation.
Hugues fabrique tout lui-même. Il produit croissants, brioches, pains au chocolat, ainsi que de nombreuses pâtisseries, son domaine de prédilection.

Tartes aux fraises, éclairs, mille-feuilles, choux chantilly, fars, gâteaux bretons, kouign-amann régalent les vacanciers. Côté salé, l’offre est tout aussi appétissante et réputée : quiches aux fruits de mer, pizze, gratins divers, coulibiac de saumon, coquille St Jacques, …
Les clients sont fidèles et ne tarissent pas d’éloges sur la qualité des productions.

Et surtout n’oublions pas l’excellente qualité de la cuisine de Monsieur Conan, simple, authentique avec de produits locaux frais et cuisinés au jour le jour. Tous les repas étaient appréciés avec des desserts variés dont les pâtisseries bretonnes. Excellents souvenirs gustatifs.

Quant à Lydie, aidée d’une petite équipe de saisonniers, elle gère la partie clients de l’hôtel-restaurant et le service en boutique.

La transformation : l’Hôtel les Dunes devient la Résidence les Dunes à l’Ile Tudy

En 2000, l’Hôtel Les Dunes se transforme et devient la Résidence Les Dunes à l’Ile-Tudy. Ainsi, les chambres de l’hôtel ont été reconfigurées pour créer des studios. Cette transformation répond au changement d’habitudes des estivants qui désormais boudent les contraintes des repas des hôtels pension.L’heure est à la liberté. Toutefois, quelques chambres sont conservées en chambres d’hôtes avec petit déjeuner inclus.
Le commerce sera lui fermé quelques années plus tard, laissant à Hugues plus de temps pour se consacrer à ses autres passions : le jardinage et la musique.

Une clientèle d’habitués continue cependant à séjourner à la Résidence tous les ans. Les plus anciens résidents séjournent tous les ans 15 jours dans l’établissement, et cela depuis 37 ans.

Vous avez apprécié cet article ? Explorez le blog pour en découvrir d’autres.