Balade de l’Ile-Tudy à Sainte-Marine par
le chemin des douaniers

Posted on 13 avril 2020 by Christel CONAN-SIGNOR

Première étape : de l’Ile-Tudy au lieu-dit le Treustel

Vous appréciez la randonnée ? Belle aubaine, les itinéraires de balades à l’Ile-Tudy sont variés malgré l’étroitesse de la presqu’île. Allez, préparez vos semelles, nous allons vous guider jusqu’à Sainte-Marine par le chemin des douaniers. En sortant de la Résidence les Dunes, prenez la direction de la plage (rue de la plage à gauche ou rue des Dunes à droite, après l’impasse des Dunes). Une fois sur la dune, prenez à gauche et suivez la voie aménagée qui borde la plage. Respirez à plein poumon, ici l’air est des plus sain et vivifiant. Marée haute ou marée basse, vous profiterez d’un paysage des plus apaisant. Eh oui, c’est le moment d’être dans l’instant présent.

Après le camping, vous accédez à un parking, dit du Téven. Poursuivez votre chemin tout droit. Vous arrivez alors sur une voie pédestre, protégée par un enrochement, qui longe des maisons. Peut-être croiserez-vous un joli chat noir et blanc, peu farouche et habitué des lieux.
A cet endroit, dit le Treustel, deux choix s’offrent à vous : passer par la plage ou emprunter le chemin des douaniers, qui passe derrière la dune. L’occasion de varier les plaisirs, la plage à l’aller, le chemin des douaniers au retour ou vice-versa, selon la marée.

Crédits photos : ©Gabriel Signor

Deuxième étape : suivre le chemin des douaniers du Treustel à la Chaumière

Si vous êtes amoureux de la campagne, le chemin qui longe le cordon dunaire vous ravira. Vous pourrez observer des aigrettes et autres oiseaux en passant en hauteur d’une zone marécageuse. Vous apprécierez les dénivelés qui rythment la balade et donnent au parcours la sensation d’un paysage qui ne cesse de changer. Si vous y passez à la mi-août, vous pourrez faire le plein de mûres, abondantes tout au long du chemin. Au loin, vous apercevez certainement les vaches d’une ferme voisine.

Comment savoir si vous êtes prêt du but ? Lorsque vous verrez l’établissement la Chaumière, vous serez arrivés à Sainte-Marine. L’occasion de vous arrêter pour prendre un rafraîchissement, ou de noter l’adresse pour de prochaines agapes. Vous pourrez également venir y danser le soir car l’établissement compte également une boîte de nuit.

Ce bel itinéraire sur le sentier des douaniers est aussi l’un des favoris des joggeurs locaux tout comme des vacanciers.

Crédits photos : ©Gabriel Signor

Troisième étape : de la Chaumière à la pointe de Sainte-Marine

Si vous êtes bon marcheur, nous vous conseillons de poursuivre l’itinéraire de balade jusqu’à la pointe de Sainte-Marine. Empruntez alors le chemin en hauteur, qui longe de belles propriétés. Il vous offrira un point de vue différent et une topographie moins plate et par endroit plus sinueuse. A la pointe vous découvrirez la chapelle Saint Voran édifiée au XVI ème siècle et récemment restaurée. De plus, vous pourrez profiter d’un très beau point de vue sur Bénodet.

Poussez la curiosité jusqu’à remonter un peu la rue le long du parking. D’une part, vous pourrez accéder au Fort de Sainte Marine. Construit en 1862 sous Napoléon III c’est aujourd’hui un lieu d’exposition d’artistes contemporains, ouvert de juin à septembre. D’autre part, vous pourrez poursuivre l’escapade jusqu’au très joli sémaphore en empruntant un peu plus loin sur la route une impasse qui mène à l’édifice.

Pour la totalité de l’itinéraire, aller-retour à pied, comptez 2 h 30 environ, soit 11,6 kms.

Quatrième étape : de la pointe de Sainte-Marine à Bénodet

Enfin, si vous en avez encore sous les chaussures, n’hésitez pas à poursuivre la balade jusqu’au charmant port de Sainte-Marine. Vous pourrez visiter la chapelle bâtie au XVIe siècle. Elle fut la première construction du port avec celle de la maison du maître de barque. Ce sera aussi l’occasion de découvrir l’abri du marin, aujourd’hui lieu de mémoire et de transmission, niché au coeur du port. Après une pause, qu’elle soit gourmande ou désaltérante, le bac vous permettra de rejoindre Bénodet pour poursuivre votre randonnée.

Crédits photos : ©Gabriel Signor